Le CCCA-BTP, réseau de l’apprentissage BTP, a organisé le 14 octobre 2016 une journée d’information, intitulée Infoday, qui a réuni les six partenaires européens du projet européen « Construction Inheritance » (organismes de formation et instituts de recherche de France, d’Allemagne, de Belgique, d’Espagne, d’Italie et du Portugal), en présence de chefs d’entreprise et de partenaires professionnels et institutionnels de la formation professionnelle.

Valoriser les formations aux métiers de la restauration du patrimoine et les adapter aux besoins réels des entreprises

Le projet « Construction Inheritance », réalisé dans le cadre du programme de partenariat stratégique européen Erasmus+ de la Commission européenne, a pour objectif de relancer les métiers traditionnels de restauration du patrimoine et de valoriser les formations qui y conduisent, tout en les adaptant à la mutation du secteur européen de la construction.
Les évolutions imposées par la transition énergétique, l’éco-construction et la révolution numérique entraînent des changements structurels importants dans le secteur, qui doit s’adapter et anticiper les besoins en matière de compétences et de qualifications dans ces domaines. Le secteur de la rénovation du patrimoine n’échappe pas à cette évolution et doit relever ces défis d’avenir, en formant de futurs professionnels aux dernières évolutions des métiers de restauration du patrimoine bâti.

Assurer la transmission des savoir-faire des métiers de la rénovation du patrimoine et pérenniser les entreprises du secteur

Le projet « Construction Inheritance » porte ainsi sur la préservation de ces métiers et sur le développement des formations pour s’y préparer, afin d’assurer la transmission des savoir-faire et de pérenniser les entreprises concernées.
Le projet part du constat que certains métiers traditionnels de la construction, comme la restauration des façades, la maçonnerie traditionnelle, la charpente, ou encore la plâtrerie, ont tendance à disparaître sous leur forme actuelle.
Les entreprises qui se spécialisent dans la restauration du patrimoine bâti ont besoin de transmettre leurs compétences et savoir-faire aux nouvelles générations de salariés du secteur. Plusieurs études conduites récemment en Italie, au Portugal et en Espagne montrent ainsi que ces entreprises manquent de main-d’œuvre qualifiée.

Les productions du projet

  • Un rapport synthétique de recueil des différentes expériences des pays partenaires dans le domaine de la restauration. Ce rapport rassemblera les connaissances clés sur les processus traditionnels dans la rénovation de bâtiments, pour maintenir les précieuses compétences dans le secteur et garantir la préservation des bâtiments en Europe.
  • Une matrice commune portant sur l’acquisition de connaissances clés, aptitudes et compétences, concernant les travaux de réhabilitation à l’échelle européenne, grâce à un système de formation avec des accréditations et des outils communs.
  • Des cours de formation en ligne à travers une application pour les appareils mobiles. Cette application contribuera à la transmission des compétences, pour ce qui concerne les processus, les techniques et les matériaux pour la restauration de bâtiments anciens.
No Tags

Articles connexes