La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité cette semaine

  • Nous ferons un point sur le remaniement et ce qui change pour le secteur
  • Les lignes 15 et 16 du Grand Paris Express attribuent de nouveaux contrats
  • Jacques Chanut a rencontré le nouveau ministre de la transition écologique et solidaire
  • Et enfin l’Unsfa s’est entretenue avec Julien Denormandie

 

Focus sur le remaniement et ce qui change pour le secteur

Le remaniement ministériel a été annoncé le 16 octobre dernier.
Il rebat les cartes du logement, de l’architecture et de la cohésion des territoires.
Ainsi Jacques Mézard n’est plus ministre de la cohésion des territoires.
Il laisse sa place à Jacqueline Gourault.
Pour le ministère de la culture, Françoise Nyssen qui fait l’objet d’une enquête laisse son siège à Franck Riester.
Julien Denormandie reste logiquement au ministère mais plus en tant que secrétaire d’Etat.
Désormais il occupera le poste de ministre chargé de la ville et du logement auprès de Jacqueline Gourault.
Le logement est enfin de retour au point de vu ministériel.
Globalement les professionnels sont satisfaits de ce remaniement.
Le gouvernement fait la promesse d’une véritable amélioration du dialogue entre l’Etat et les collectivités.
Est-ce que cela se vérifiera ? L’avenir nous le dira.

 

Nouveaux contrats pour la ligne 15 et 16 du Grand Paris Express

Le Grand Paris Express continue d’avancer et de distribués des contrats toujours plus gros.
La ligne 15 Sud qui reliera Pont de Sèvres à Noisy Champs s’est vu attribuée un contrat à 71 millions d’euros.
Et c’est Vinci Energies associé à Eiffage Energies qui remporte ce contrat de réalisation des infrastructures électriques.
Cela concerne tout le réseau électrique de la ligne, que ce soit pour les trains, l’éclairage ou la sécurité.
Pour la ligne 16 du métro, c’est un contrat à 718,8 millions d’euros qui a été
Celui-ci concerne le génie civil du tronçon 2 de la ligne, entre l’ouvrage de raccordement au centre d’exploitation d’Aulnais-sous-Bois et les puits Bel-Air de Chelles.
Et là c’est l’entreprise italienne Salini Impregilo qui a remportée ce marché.
Elle devra notamment réaliser les gares d’Aulnay, de Sevran-Beaudottes, Sevran Livry et de Clichy-Monfermeil.
Mais également l’excavation d’une galerie de 11,1 km et également la construction de 11 ouvrages annexes.
A noter que c’est le retour de l’entreprise italienne en France 20 ans après, puisqu’elle avait participé à la construction de la ligne E du RER.

 

Jacques Chanut a rencontré le nouveau ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy

Le président de la FFB, Jacques Chanut a rencontré François de Rugy, nouveau ministre de la transition écologique et solidaire.
Le président a trouvé un ministre à l’écoute selon ses dires.
Il était question du CITE, du RGE, mais également de la qualité de l’air intérieur.
Pour le CITE, le ministre est conscient et l’importance des fenêtres et veut trouver des solutions.
Le dernier rapport Ademe-CSTB doit forcément le convaincre de réintégrer d’une manière ou d’une autre les fenêtres dans le dispositif.
La loi Elan vise à rendre l’obtention du dispositif RGE encore plus difficile.
Jacques Chanut prévient que ce label doit rester accessible à tous, l’important est de continuer le combat contre les fausses attestations sans durcir le système.
Enfin pour l’air intérieur, le président de la FFB propose un audit gratuit fait lors de travaux de rénovation pour inviter le client à faire des travaux pour la qualité de l’air.
Reste à savoir maintenant s’il y aura des actes sur ces paroles.

 

Discussion sur l’architecture entre Régis Chaumont, président de l’Unsfa et Julien Denormandie

L’Unsfa, par son président Régis Chaumont, a rencontré elle Julien Denormandie, qui depuis le remaniement est devenu le ministre chargé de la Ville et du Logement.
Le ministre est conscient du rôle de l’architecte dans l’élaboration du cadre de vie.
Depuis quelques mois, les architectes ont organisé des manifestations contre le projet de loi ELAN.
Julien Denormandie a entendu la demande de prise en main conjointe par le ministère de la culture et le sien sur les questions de la formation, le BIM, l’économie circulaire ou encore les responsabilités à prendre au niveau Européen.
Le but étant d’augmenter le recours à un architecte pour n’importe quel projet.
Nous serons d’ailleurs présents au congrès annuel de l’Unsfa qui se tient du 23 au 27 octobre à Marseille.

 

Retrouvez l’actualité du bâtiment et des travaux publique chaque semaine dans le Top’O Infos.

Articles connexes