Top’O Infos 133

Avatar La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité cette semaine

  • La Fédération française de l’assurance fait le bilan
  • Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées pas satisfait de la situation
  • Le ministère de la Cohésion des territoires partage les chiffres de la construction neuve et ils ne sont pas bons
  • Et enfin l’UFC-Que choisir s’attaquent aux pratiques commerciales frauduleuses dans la rénovation énergétique

 

La Fédération Française de l’Assurance fait le bilan

La FFA a présenté son bilan 2018.
Côté construction elle est revenu sur les faits marquants de l’année.
Et pour les effondrements de la rue d’Aubagne à Marseille, l’explosion au gaz rue de Trévise à Paris et l’incendie de la rue Erlanger à Paris également, cela a couté 62 millions d’euros aux assureurs.
Le président de la FFA, Bernard Splitz, assure que les assureurs au vu de l’ampleur des faits, on fait preuve de bienveillance.
Pour le secteur du BTP, le nombre de dégâts des eaux a explosé.Le nombre d’incendies a également augmenté en 2018.
FFA a également évoqué le sujet des assurances en LPS avec leurs homologues européens.
En effet le problème ne touche pas que la France.
Bernard Splitz pointe du doigt l’effort financier que cela représente pour les artisans.
Ils vont devoir payer double sur la même période pour se faire assurer leur passé inconnu avec la responsabilité civile décennale.

 

Le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées pas satisfait par la situation actuelle

On continue avec les effondrements de deux immeubles à Marseille.
Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées pointe le manque de mesure du Gouvernement et de nombreuses communes concernant l’habitat indigne.
L’habitat indigne représente 450 000 à 650 000 logements en France soit 1 million de personnes.
En prenant l’exemple de Marseille, le haut comité rappelle que la réponse n’avait pas été à la hauteur de l’enjeu d’urgence sociale.
Toujours à Marseille, depuis l’accident, 1 400 personnes n’ont toujours pas été relogés et vivent à l’hôtel.
Le haut comité estime que la boite à outils est suffisante pour traiter ce problème à Marseille.
Or la ville s’est défaussée des associations et il manque cruellement de logements sociaux car la loi SRU n’est pas appliquée.

 

Le ministère de la Cohésion des Territoires publie les chiffres de la construction neuve pour février 2019

Le ministère de la cohésion des territoires a publié les chiffres de la construction pour février 2019.
De décembre à février le nombre de logements autorisés à la construction baisse de 5 % et les démarrages de chantiers de 4,3 %.
Tout ça par rapport au 3 mois précèdent.
En un an, 448 5500 autorisations de construction ont été émises soit 9 % de moins que l’année d’avant.
Seules 2 régions sont dans le positifs que ce soit pour les autorisations ou les mises en chantier et il s’agit de la Corse et la nouvelle Aquitaine.
Tous les chiffres sont à retrouvés sur le site qui s’affiche.

 

L’UFC-Que Choisir s’attaque aux pratiques commerciales frauduleuses dans la rénovation énergétique

L’UFC-Que Choisir a publié une étude sur les pratiques commerciales frauduleuses de certains professionnels de la rénovation énergétique.
L’association dénonce des pratiques désastreuses des acteurs du Bâtiment.`
Pour cela, elle a mené une enquête client mystère dans plus de 500 magasins ou stands de salon.
Les clients mystères souhaitaient réaliser des travaux comme changer leurs anciennes fenêtres ou installer des panneaux solaires en autoconsommation.
58% des professionnels ont refusé de remettre un devis à l’issue de l’entretien.
Les prix peuvent pourtant passer du simple à plus du triple.
La plupart ont donné de mauvais conseils et ont promis une réduction de la facture énergétique sans avoir vu le logement en question.
Enfin, 18 % des professionnels se sont trompés sur le cout réels des travaux en pensant que le client pouvait bénéficier de certaines aides de l’Etat alors qu’ils n’étaient pas éligibles.
L’association souhaite un cadre juridique plus efficace de la part des pouvoirs publics.

Articles connexes