La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité cette semaine

  • Nous reviendrons sur le salon ARTIBAT qui s’est tenu à Rennes.
  • Face à la pénurie de gazole les professionnels du BTP manifestent
  • Le plus haut immeuble en bois de France inauguré
  • Le dernier constructeur de tunnelier Français va bientôt connaître son sort
  • Et enfin nous reviendrons sur notre émission l’écran

 

ARTIBAT 2018

ARTIBAT s’est terminé après 3 jours d’échanges et de rencontres.
Près de 40 000 visiteurs se sont déplacés à Rennes pour cette 16e édition.
Prévu tous les 2 ans, ce salon est une véritable réussite pour les organisateurs.
1060 exposants étaient présents donc 60% des entreprises et 40% des artisans.
Quelques nouveautés cette année avec « L’Entreprise Augmentée » qui a rassemblé des pros de différents secteurs afin d’échanger pour augmenter la performance et améliorer le bien-être en entreprise.
Egalement le nouveau pôle CIRQ qui lui rassemblé 15 startups.
L’objectif était de promouvoir les innovations dans le secteur du BTP.
La 17ème édition est déjà prévu, rendez-vous donc à Rennes en 2020.

 

Pénurie de Gazole en Champagne-Ardenne

Les entreprises de travaux publics de Champagne-Ardenne sont en colère contre le projet de suppression du taux réduit de TICPE.
4 opérations escargots ont eu lieu dans 4 départements de la région lundi 5 novembre.
L’Unicem a également rejoint ce mouvement.
Tous demandent un retrait pur et simple de la mesure, c’est-à-dire le « maintien du taux réduit de TICPE sur le GNR pour le secteur des travaux publics, au même titre qu’il perdurera pour le secteur agricole et l’industrie ferroviaire »
Les entreprises concernées par cette réforme pourraient voir leur marge diminuer de 60%.
Des discussions sont en cours pour trouver une compensation mais cela ne convient pas du tout aux PME.

 

Immeuble structure bois

Le plus haut immeuble de bureau en structure bois vient d’être inauguré à Bordeaux.
Baptisé Perspective, ce bâtiment de 6 étages pour 4 438 m2 atteint les 31 m de hauteur.
Le groupe Pichet qui a construit cet ouvrage a choisi du bois massif pour ses vertus bas-carbone.
En effet, 1m3 de bois massif stocke 1 tonne de CO2.
Toujours dans le respect de l’environnement, le constructeur a choisi des acteurs régionaux pour fournir le bois.
Nos confrères de Batiactu ont fait un article bien détaillé sur leur site sur ce projet, on vous met le lien juste en dessous dans l’article.

 

Dernier constructeur de tunneliers français

On ne connaît toujours pas le sort du dernier constructeur de tunnelier français
Le tribunal de commerce de Lyon a repoussé de 2 semaines l’audience.
La décision est de savoir si NFM Technologies, en redressement judiciaire depuis le mois d’août, peut se faire racheter ou non.
Surtout qu’il n’y a plus qu’une seule offre de rachat, à savoir celle du groupe allemand Mülhäuser, partenaire de l’entreprise.
Le groupe Français Altifort s’est lui, retiré, il y a quelques semaines.
Le délai va permettre à l’entreprise allemande d’améliorer son dossier du point de vue social et économique.
Enfin, Les 149 emplois répartis dans son usine du Creusot et son siège de Villeurbane ne pourront pas être tous sauvés.

L’écran du mois de novembre

Et on termine par notre émission L’écran.
Vous êtes de plus en plus nombreux à être intéressé par ce format.
N’hésitez pas à donner votre avis sur le fond comme la forme de cette émission.
Nous avons traité les sujets de l’économie circulaire, de l’architecture mais également de la transition énergétique.

Articles connexes