La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité cette semaine

  • Le gouvernement veut avancer dans la rénovation énergétique.
  • L’Anah vise plus de rénovations en 2019.
  • Unibal fête ses 40 ans et change de nom.
  • Une nouvelle assurance de construction en liquidation.

 

Le gouvernement veut avancer dans la rénovation énergétique.

François de Rugy était invité chez nos confrères de RMC/BFM TV vendredi/
Il souhaite réunir les acteurs du bâtiment et de l’énergie dans les semaines à venir.
Le but est simple, réorganiser la transition écologique des logements.
Le ministre estime que nos aides ne sont pas efficaces et les financements privés trop faible.
Pour atteindre l’objectif de rénover 500 000 passoires thermiques par an grâce à un budget de 14 milliards d’€ sur 5 ans, il souhaite créer un package pour rénover intégralement les logements.
Les banques aideraient pour le financement.
Problème, dans le PLF 2019, le CITE pour les fenêtres n’a toujours pas été réintégré et le budget alloué de 900 millions est trop faible pour atteindre les objectifs.
Julien Denormandie estime que les fenêtres ne font pas gagner de confort thermique.
Et que ce soit la FFB ou la Capeb, tous sont d’accord pour dire l’importance des fenêtres dans ce dispositif.
Emission L’écran sur le thème Transition énergétique : CITE, RGE, où en est-on ? : https://www.btp.tv/lecran-transition-energetique-cite-et-rge-ou-en-est-on

 

L’Anah vise plus de rénovations en 2019.

Toujours sur le sujet de la rénovation.
Le gouvernement souhaite que l’Anah rénove encore plus de logements en 2019.
Le budget fixé a donc augmenté de 9,3 % pour atteindre 874 millions d’euros
Cela devrait permettre de rénover 120 000 logements soit 15% de plus qu’en 2018.
L’Anah souhaite lutter contre les fractures territoriales et l’habitat indigne.
Et dès janvier, leur nouvelle cible sera les copropriétés dégradées.
De bonne augure pour la suite.

 

Unibal fête ses 40 ans et change de nom.

Unibal organisé une conférence de presse pour faire le bilan de l’année.
Ils ont également annoncé un changement de nom et Unibal devient Inoha pour les 40 ans de l’association.
Inoha pour les industriels du nouvel habitat.
Ce changement intervient alors que le secteur est en plein mutation.
Les habitudes de consommations changent et l’association doit ouvrir ses portes au monde de la rénovation, de l’entretien ou encore des équipements de l’habitat.
Les 3 missions fondamentales :

– Le dialogue avec la distribution, matérialisé par la signature dès 1993, d’un code de bonne conduite des pratiques commerciales avec la Fédération des Magasins du Bricolage.
– La connaissance du marché du bricolage et des évolutions, avec notamment l’arrivée des pureplayers, la concentration des acteurs de la distribution, la montée en puissance des négoces… et l’accompagnement des industriels dans sa compréhension : rencontres avec la distribution, études, commissions de travail, journées de réflexion stratégique…
– L’accompagnement à l’export : l’association organise pour ses adhérents des rendez-vous avec les acheteurs de la distribution à l’étranger. 

 

Une nouvelle assurance de construction en liquidation.

L’assureur danois Qudos insurance (chudos assurance) vient d’être placé en liquidation judiciaire.
Après Gable, Alpha et CBL c’est un nouvel acteur LPS qui disparait.
A l’origine de cette faillite, l’assureur avait des provisions sous-dimensionnées pour faire face aux sinistres.
Cela a été évident lorsqu’elle a essuyé coup sur coup deux sinistres importants en assurance automobile au Royaume Uni pour un montant global de 4 M d’€.
En France, Qudos passait par Assumarisk SAS pour proposer en assurance construction des couvertures décennales.
Une dizaine de courtiers français distribuait ses contrats pour un montant moyen de primes brutes d’environ 6,5 millions d’euros.
Et il y aurait plusieurs milliers de professionnels du BTP assurer chez Qudos notamment les piscinistes.

Articles connexes