Les entreprises du BTP font de plus en plus appels à des entreprises proposant un service de drones. Parfois même, les entreprises du BTP s’équipe en interne. Bouygues Construction est équipé en drones depuis 2014. François-Xavier Lemoine, responsable activité drones infrastructures de réseaux chez Bouygues Energies & Service s’intéresse aux drones depuis 2009 mais il reconnaît que c’est seulement depuis 2011 que leur technologie est fiable.

Au départ les drones étaient utilisé pour surveiller les lignes à haute tension. Très vite, les drones ont été utilisé pour les entreprises de TP et notamment Colas, filiale de Bouygues Construction qui se servait de drones pour des calculs topographiques.
Ici le drone remplace le géomètre. Le travail du géomètre pour faire des relevés topographique prendrait quelques jours et les conditions d’accès sur une carrière par exemple ne seraient pas simples.

Toujours selon François-Xavier Lemoine, «  Le drone pourra prendre quant à lui entre 600 et 1000 points au mètre carré, contre 1 point tous les deux ou trois mètres avec un géomètre. En une heure c’est fait, mais il faut compter ensuite les étapes de post traitement. » Les mesures obtenues permettent d’obtenir avec le logiciel Photoscan une « ortho photographie » : une photographie rectifiée et géo référencée du terrain, et un modèle numérique d’élévation (MNE). Finalement, ces données permettent de faire de orthophotoplans homogènes et plus facilement comparables entre eux d’une prise de données à une autre. Plus généralement, chantiers et carrières profitent de la même manière des drones chez Bouygues Construction.

Les drones peuvent aussi être utilisé pour des suivis de chantiers avec le mode time lapse très utilisé sur les chantiers.

Les architectes les utilisent désormais au début de leurs projets afin d’intégrer leurs modélisation 3D dans des photos aériennes ou des modèles 3D capturés par photogrammétrie, et également à la fin de leurs projets pour effectuer des photos et vidéos du bâtiment construit.

A San Francisco, la startup Skycatch propose à ses clients de piloter ses drones depuis son site internet ou via une application mobile. On peut ainsi effectuer tout seul le suivi de chantier en cliquant sur une carte, le drone se rend sur place et prend des photos.
Ensuite, il rentre tout seul chez lui et les photos sont disponibles sur le site de Skycatch.

Le drone a encore un bel avenir devant lui.

No Tags

Articles connexes