La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité du BTP cette semaine :

  • Le Bâtiment reste prudent malgré la croissance
  • Des obligations vertes pour financer le projet du Grand Paris Express
  • Du nouveau pour le plan de relance autoroutier
  • Et enfin, Hyperloop va être testé dans le Limousin

 

Le bâtiment reste prudent malgré la croissance

La Capeb a publié sa note d’activité du second trimestre 2018.
Elle enregistre une croissance de + 3,5 % par rapport à la même époque l’année dernière.
Ce chiffre s’explique par le dynamisme de la construction neuve avec + 6,5 %.
Les mises en chantiers progressent de + 6,2 % et les autorisations de logements collectifs de + 4,6 %.
La Capeb reste tout de même prudente sur l’évolution à court terme de ses chiffres.
Les discussions sur la loi ELAN ne sont pas terminées et leur impact risquent d’être important.
Les autorisations de logements individuels baissent légèrement ce qui rend pessimistes les acteurs.
Le logement ancien, lui, se veut rassurant y compris pour le reste de l’année.
Enfin sur le sujet de l’emploi, 7% des entreprises artisanales n’auraient pas réussi à recruter.
Toujours concernant l’emploi, 20 % des sociétés auraient cherché à embaucher contre 30 % au second semestre 2017.
Pour plus de détails, consulter le site de la Capeb : http://www.capeb.fr/

 

Des obligations vertes pour financer le projet du Grand Paris Express 

On vous en parler il y a quelques mois, la société du Grand Paris devait trouver des financements pour financer le projet du Grand Paris Express.
La SGP a annoncé le 9 août dernier la création d’un programme d’obligations vertes.
Le plafond est estimé à 5 Milliards d’€.
Elles concernent les emprunts émis par une entreprise auprès d’investisseurs pour financer la transition écologique, notamment les infrastructures.
Les obligations seront commercialisées par les banques à partir du 4ème trimestre 2018.
Et pour rappel, le budget du GPE avait explosé pour atteindre les 35 Milliards d’€. 

 

Du nouveau pour le plan de relance autoroutier

Le plan de relance autoroutier est ce que ça vous parle ?
François Hollande l’avait lancé durant son quinquennat pour moderniser les infrastructures autoroutières.
On parlait alors d’une enveloppe d’1 milliard puis de 800 millions d’euros.
Cela fait plus de deux ans maintenant que le projet est dans l’attente avec des négociations ou encore des examens sur la situation.
Le Conseil d’Etat a rendu son verdict fin juillet et ce plan sera bien appliqué.
L’enveloppe finale sera de 700 millions d’euros et sur les 57 chantiers retenus initialement, certains ont été rejeté.
23 nouvelles bretelles d’autoroutes vont être construites contre 32 à l’origine.
Des aménagements pour l’environnement comme des systèmes de traitement des eaux de ruissellement vont également être crées.
Et 4 500 places de parkings de covoiturage vont voir le jour.
Tous ces projets seront cofinancés par les concessionnaires autoroutiers comme Vinci ou encore la Sanef.
Du coup, ils ont obtenu une hausse des péages de 0,1 à 0,4 % selon les réseaux.
Et pour finir, les premiers chantiers verront le jour courant 2019.

 

Hyperloop va être testé dans le Limousin 

Hyperloop va être testé dans le village de Droux en Haute Vienne.
C’est la start-up canadienne Transpod qui développe ce projet qui a choisi cet emplacement.
Ce sera la plus longue piste d’essai pour accueillir ce train du futur du magnat Elon Musk pouvant aller jusqu’à 1 000 km/h
Ce choix vient d’un démarchage venu d’un groupes d’entrepreneurs et d’élus locaux voulant je cite « braquer les projecteurs du monde entier sur leur région ».
Cette piste d’essai sera constituée d’un tube monter sur plusieurs pylônes allant tout droit sur une longueur de 3 km.
Cela va être construit sur une ancienne voie fermée.
Le principe est simple, faire circuler des capsules pressurisées dans des tubes à basse pression.
Transpod estime sa commercialisation pour 2030.
Le début des travaux est normalement prévu d’ici la fin de l’année.
Enfin, Le budget total est de 21 millions d’euros et tout cela financé par des investisseurs privés. 

 

Pour tout connaître de l’actualité du BTP, ne manquez pas le Top’O Infos, tous les lundis.

Articles connexes