La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité du BTP cette semaine :

  • Des associations écolos réagissent suite à la démission de Nicolas Hulot
  • Un rapport recommande la construction de Six EPR
  • Ça se complique pour le prélèvement à la source
  • Les réseaux d’eau vont être rénovés

 

Des associations écolos réagissent suite à la démission de Nicolas Hulot

C’est l’info de rentrée en politique et dans le BTP.
Nicolas Hulot a démissionné de son poste de ministre de la transition écologique et solidaire.
Les différentes fédérations du secteur ont réagi et propose leur aide au gouvernement qui n’était pas prêt.
10 associations écolos ont co-signés une tribune en s’adressant directement au président de la République.
Pour eux la démission de Nicolas Hulot montre un signal fort qu’il ne faut pas ignorer.
La lettre est disponible sur le site de FranceInfo.Les associations pointent du doigt les échecs de Nicolas Hulot et attaque directement Emmanuel Macron.
Problème, les associations ne proposent rien de concrets pour rentrer véritablement dans la transition énergétique.
Nous vous tiendrons informer de l’évolution de cette situation dans les prochaines semaines.

 

Un rapport recommande la construction de Six EPR

Toujours sur le sujet de l’écologie.
Un récent rapport remis aux ministères de l’Economie et de la Transition écologique recommande la construction de six nouveaux EPR.
Cela serait je cite : « afin de maintenir les compétences de la filière industrielle ».
Ils seraient construits à partir de 2025.
Alors que le projet de Nicolas Hulot était de fermer 17 réacteurs et de développer les EnR, ce rapport l’a peut-être conforté dans son choix de démissionner.
Le rapport est très précis et projette une mise en service dès 2035 du premier réacteur, les autres arriveront tous les deux ans.
EDF serait intéressé par ce plan.
Pour rappel, la construction du premier EPR à Flamanville avait connu beaucoup de problèmes avec notamment des retards et des surcouts.
On est encore loin de la sortie du nucléaire et de la transition énergétique.
A noter également, que nous devrions savoir demain qui remplacera Nicolas Hulot au gouvernement.

 

Ça se complique pour le prélèvement à la source

Et si le prélèvement à la source serait une nouvelle fois reporté.
En voyage en Finlande, le chef de l’Etat a exprimé des doutes pour son application dès janvier 2019.Edouard Philippe dans le journal du dimanche avait déjà émis cette épisode en précisant qu’il attendait de savoir où en était la préparation.
L’impôt à la source avait déjà était reporté d’un an par le gouvernement.
Tout cela a l’air flou et Emanuel Macron se laisse jusqu’à la mi-septembre pour trancher.
Les artisans sont pour la majorité contre ce changement et le voit même comme un nouvel impôt.
Le quotidien rappelle également que le nouveau système de calcul des APL pourrait compliquer la tâche du calcul fiscal.
Nous vous tiendrons informé de l’avancé de la situation.

 

Les réseaux d’eau vont être rénovés

Et on termine ce Top’o Infos par une bonne nouvelle.
Le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé plusieurs mesures pour aider les collectivités territoriales à rénover leurs réseaux d’eau.
D’après l’AFP, les financements vont augmenter de 50 % soit 2 milliards d’euros sur 5 ans.
Les ressources seront davantage orientées vers les territoires ruraux souvent délaissés.
Edouard Philippe a rappelé qu’en France 1 litre sur 5 serait perdu dans le réseau.
Les conditions d’emprunts vont être améliorés avec des prêts plus longs.
Les collectivités qui investiront dans leurs réseaux bénéficieront de subventions de la part de l’Etat.
Un chèque eau sur le même model des cheque énergie va également être expérimenter pour ménages précaires.
De leur côté, les professionnels du secteur ont réagi favorablement à ses déclarations.

 

Pour tout connaître de l’actualité du BTP, ne manquez pas le Top’O Infos, tous les lundis.

Articles connexes