Top’O Infos 130

Avatar La Redac

“Les mots ne bâtissent pas de murs.”

Les titres de l’actualité cette semaine

  • L’Île-de-France en retard sur la construction de logements sociaux
  • La base INIES poursuit sa croissance
  • Du nouveau pour la ligne transalpine entre Lyon et Turin
  • Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans le BTP

 

L’Île-de-France en retard sur la construction de logements sociaux

Les chiffres du logement social en Île-de-France divise.
Le bilan sur l’année 2018 est en dessous des objectifs fixés.
On constate une baisse des agréments de logements sociaux mais un maintien des logements PLAI (production de logements destinés aux plus modestes) et une offre intermédiaire grandissante.
Dans le détail, le nombre d’autorisations a chuté comparé à 2017 avec – 9,3 % soit 89 200 autorisations délivrées.
Les mises en chantier chutent elles de 5,1 %.
La Fondation Abbé Pierre dénonce elle je cite « un manque d’ambition pour répondre aux 1,2 million de personnes mal logées en IDF.Elle rappelle également qu’en 2018 seulement 28 830 logements locatifs sociaux ont été autorisés alors que l’objectif étaient de 37 000.

 

La base INIES poursuit sa croissance

La base INIES continue de progresser depuis son lancement en 2004.
INIES c’est la base nationale de référence sur les déclarations environnementales et sanitaires des produits équipements et services pour l’évaluation de la performance globale des ouvrages.
Pour faire simple, les fabricants ou syndicats professionnels déclare de façon volontaires les données de leurs produits.
L’alliance HQE-GBC a présenté les derniers chiffres 2 587 données disponibles au 31 décembre 2018.
Soit une hausse de + 17% par rapport à 2017.
Tous les détails sont disponibles sur le site qui s’affiche et à retrouver dans la description.
Et si vous voulez en savoir plus sur la base INIES, retrouver notre reportage disponible en replay pour tout comprendre.

 

Du nouveau pour la ligne transalpine Lyon – Turin

Le gouvernement italien devait prendre une décision le 8 mars concernant l’épineux dossier du TGV entre Lyon et Turin.
D’un côté la droite radicale avec Mateo Salvini est pour la concrétisation de ce chantier mais de l’autre côté, le mouvement de la gauche radicale porté par Luigi Di Maio reste totalement opposé.
La gauche radicale estime que ce serait gaspillé de l’argent public qui servirait davantage à la restructuration du réseau interne existant.
Pour la droite, cette ligne va permettre d’accentuer les échanges commerciaux entre la France et l’Italie.
Ce projet existe depuis les années 90 et a été acté en 2017.
L’Europe finance à hauteur de 40% pour un coût totale de 8,6 milliards d’euros.
Pour respecter les temps et bénéficier du financement européen, le gouvernement français se dit prêt à lancer l’appel à candidatures.
Histoire aussi de maintenir la pression sur l’Italie.

 

Les femmes sont de plus en plus nombreuses dans le BTP

En enfin on termine ce Top’o Infos par la place. Des femmes dans le BTP.
Vendredi se tenait la journée de lutte pour les droits de la femme.
A cette occasion la FFB a voulu rappelé sa lutte pour la féminisation de son secteur.
La part des femmes étaient de 8,6 % en 2000.
Désormais, en 2018, elles sont. 12,3 %.
Dans le détail pour les effectifs salariés.
Et pour ce qui est de l’entrepreneuriat, plus d’une entreprise sur deux sont dirigées ou co-dirigées par des femmes.

Articles connexes